Blogueuses catholiques

Vous pouvez aussi écouter cette chronique sur le Blog Notes de Radio Notre-Dame.

La semaine dernière ont eu lieu à Annecy les Journées Saint François de Sales, rencontres nationales de la presse catholique. Le thème choisi était le défi pour la presse face au numérique et pour l’occasion étaient invités quelques blogueurs catholiques. On ne peut que se réjouir de voir que la presse prenne en considération cette forme relativement nouvelle que sont les blogs. Etaient donc présents à cette table ronde les chevaliers Koztoujours, Marc Favreau, le P. Grosjean, le P. de Charentenay, le tout animé par Jean Mercier. La remarque qui m’est venue assez spontanément, alors que je suivais le débat grâce à Twitter était la connotation masculine de cette table ronde. Alors que je m’étonnais de cet oubli de représentativité féminine, Le petit chose, présente dans la salle, blogueuse et grande « twitteuse » devant l’Eternel prenait la parole pour être notre porte-voix et faire remarquer à la noble assemblée, en le regrettant, l’absence flagrante des blogueuses.
Au risque de passer pour ma Spice Girl de service, ou pour le Comité de la Jupe (qui a eu le mérite de mettre un pavé dans la mare) je ne peux qu’abonder dans le sens du Petit chose, moi qui ai commencé à écrire suite à la publication d’un article que j’avais trouvé terriblement mysogyne. Alors que les églises sont en majorité fréquentées par les femmes, il est vrai que nous sommes très peu nombreuses dans la blogosphère catholique. Difficile pour les petites fourmis que nous sommes de mettre un coup de pied dans la fourmilière pour dire « Ohé, on est là !! ». C’est pourtant ce que j’ai envie de faire ici, gentiment, bien entendu, mais sûrement. Que les « Blogbusters » aient une aura largement méritée et qu’ils créent un appel d’air pour les autres, c’est un fait et c’est heureux. Mais peut-on m’expliquer pourquoi les blogueuses sont-elles si peu visibles ? Et Dieu sait s'il existe une véritable diversité de points de vue. Pour en citer quelques unes, Isabelle de Gaulmyn (Une foi par semaine) et Natalia Troulier par exemple (Nystagmus) abordent de manière aiguisée l’actualité de l’Eglise (l'une d'une manière régulière, l'autre moins) quand Zabou the Terrible (très beau dernier billet sur Bref), Anne-Priscille (Vas avec la force que tu as) et Anne-Claire (Des petits riens qui disent tant) vont plutôt nous faire part de pensées spirituelles, de poèmes ou de réflexions sur leur quotidien. Il y aussi les blogs « spécialisés » comme Une catho à l’hosto (une étudiante en médecine la plume facile et rieuse) Angel Cake (avis aux gourmands) ou Sylvia (A travers le sacré et le gothique), qui vient de démarrer. Quant à Valérie Barbe (Jonas Tree) elle partage de savoureuses tranches de vie, tout comme Eliette (Souris Jésus t’aime) pleine de peps ou Corine (Au bord de mon chemin), plus méditative. Sont représentées également les femmes consacrées, avec le blog de la Cybersister, une belle réactivité à l’info catho doublée d’une réelle profondeur, et le blog de Sœur Eliane, la simplicité du quotidien transcendée par la présence divine. Enfin, certaines ont choisi le crayon et le pinceau plutôt que la plume pour s’exprimer et ça vaut le détour : Claire Deschard (Point Cœur’s girl également) et Valérie-Anne (des gribouillis comme ça, j’aimerais savoir en faire !)
Eh bien, pour écrire ce billet, je me suis baladée (le cœur ouvert à l’inconnu) sur tous ces blogs et franchement, je confirme qu’il est bien dommage qu’on les connaisse si peu. Si notre façon de dire les choses est différente de celle des hommes, je ne pense pas néanmoins qu’elle soit inintéressante. Remplis de finesse, d’humour et de tendresse, ces blogs sont agréables à lire, profonds et constructifs Les blogs féminins à mon sens complètent à merveille ceux des hommes, avec une façon plus intérieure de réagir à l’actualité et de voir la vie. N’oublions pas, blogueurs et blogueuses, que notre objectif est le même : rechercher la Gloire de Dieu. Chacun à sa place, personne ne vole personne et la toile étant extensible, il y a encore de nombreux thèmes qui peuvent être abordés avec un regard chrétien féminin, donc, les filles (je n'ose dire les cocottes) à vos plumes !

 Sylvie

PS : Pardon à celles qui ne figurent pas dans cet article. C’était un risque à prendre. Si vous connaissez d’autres blogueuses cathos, n’hésitez pas à me le signaler.

Une réflexion au sujet de « Blogueuses catholiques »

  1. Il y a actuellement un problème sur mon blog pour poster des commentaires, veuillez m'en excuser, je vais essayer d'y remédier…
    Voici ce que la Cybersister aurait voulu poster :
    « Merci pour ce tour d'horizon féminin. J'en connaissais déjà plusieurs, plus ou moins anonymes et/ou "avatarisés" (hum je n'ai rien à redire là-dessus), donc mal identifiés, et j'en ai découvert quelques uns. A suivre…  😉"

    J'ai eu également un mail de Corine qui apprécie le fait qu'il y ait des blogs de toutes sensibilités.
    La catho de l'hosto, mais aussi Valérie Barbe, Le Petit chose et Zabou ont également apprécié la démarche. Merci à tous ceux qui ont tweeté et retweeté l'article.
    Et Mgr Giraud (Président du conseil pour la communication de la cef) himself m'a dit qu'il encourageait cette démarche vers plus de visibilité pour les blogueuses :) Merci Monseigneur !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *