Faites votre marché

Version audio malheureusement tronquée sur Radio Notre-Dame.

C'est l'été, le moment où l'on aime flâner sur les marchés, sentir les bonnes odeurs, et acheter de bons fruits et légumes Eh bien, avant les vacances, j'ai envie de vous inviter à prendre votre panier et à faire vos courses ! Mais pas n'importe lesquelles (je rappelle que ce blog s'appelle LSD). Puisque dans ce panier, je vous propose de mettre tous les cadeaux que la vie vous fait chaque jour. Une rencontre, une petite phrase gentille, quelqu'un qui vous tient la porte, des petits rien qui au final font beaucoup. Et je crois malheureusement que nous avons parfois tendance à passer à côté. Alors pourquoi les mettre dans un panier, eh bien tout simplement parce qu'ils peuvent s'envoler très vite. Ces instants de vie ne durent pas, et si l'on veut en puiser toute l'énergie, toute la vitamine, il est bon de les savourer, d'y repenser, de les méditer. Ils sont une forme de nourriture pour notre vie spirituelle. 

"Je ne vois pas le temps passer" est sans doute l'une des expressions que l'on entend le plus souvent, avec l'impression de ne pas avoir profité. Difficile en effet de vivre l'instant présent sans se soucier de l'instant futur. Alors, si nous essayons de voir le temps passer, en se disant qu'aujourd'hui, je profite pleinement de ma journée, conscient de ce que je fais, de toutes les petites choses, à l'affût des propositions que me fait la vie, à travers la bouche de mes collègues, de ma famille, de mes amis.

Il me semble aussi que les vacances sont un temps pour être à l'écoute de soi-même. En relisant l'année, de voir le bien comme le mauvais et voir les sentiments qui m'habitent, et quels sont les besoins chez moi qui ne sont pas comblés. C'est ce que l'on appelle la Communication Non Violente, une technique qui peut rendre de nombreux services dans les relations humaines. Car si l'on cueille aujourd'hui les fruits de la vie, si l'on profite de chaque instant en étant connectés à nous-mêmes, alors ô combien nous allons pouvoir être remplis d'énergie et d'amour pour être disponibles aux autres et trouver notre bien-être.

Sylvie

2 réflexions au sujet de « Faites votre marché »

  1.  
    Sage philosophie !
     
    J’irai même plus loin : ré apprenons à perdre du temps.
     
    Je plains déjà tous ces obnubilés de la performance, ces maniaques de l’optimisation, ces forçats de la rentabilité qui passent leurs vacances au pas de charge et qui à trop vouloir ne pas en perdre une miette finissent au bout du compte par n’avoir profité de rien.
     
    Car ces instants de farniente sont salutaires, propices à de saines pensées et probablement un des meilleurs moyens de se ressourcer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *