Onde de choc… spirituel

Version audio matinale sur Radio Notre-Dame

Le pape François se rend du 24 au 26 mai en Pèlerinage en Terre Sainte et nous a invités dès le mois de janvier à prier pour ce voyage. Personnellement, je sens monter comme une onde de choc spirituel autour de cette visite exceptionnelle. Le 23 mai a lieu en France la Nuit de la paix en union avec le pape François, lancée par le mouvement Pax Cristi. Alors on peut se dire qu'Israël, la Palestine, c'est loin tout ça et c'est compliqué et qu'après tout cela ne nous concerne pas. Or, si l'on réflechit un peu, on se rend vite compte que la paix dans le monde, dépend de la paix à Jérusalem. Que tout est cristallisé autour de cette ville sainte. On le perçoit d'ailleurs très bien lorsque l'on s'y rend. Donc la paix en Terre Sainte, cela nous concerne tous, plus qu'on ne le croit…

Alors dans notre prière, n'oublions pas tous nos frères catholiques qui vivent en Israël et sur les territoires palestiniens et qui ne pourront pas aller saluer le pape François, pour des raisons de sécurité et surtout parce qu'il leur est difficile de circuler. Voici ce que rapporte la Tribune de Terre Sainte : "Moins d’un 1% des 10000 chrétiens palestiniens verront le pape {…} Le Saint-Siège a décidé d’une courte visite, si bien que le Saint Père ne se rendra pas en Galilée où sont présents la plupart des catholiques de Terre Sainte." Nous avons tous un jour ou l'autre été empêché d'aller à un événement festif parce que l'on était malade. C'est souvent un déchirement, qui peut se vivre dans la frustration et la douleur. Compatissons à la peine des catholiques de Terre Sainte. Cela doit être une épreuve de plus. Et en même temps, je suis persuadée que dans ces chemins de croix il y a toujours une résurrection, quelque chose de fécond, auquel on ne s'attend pas. Il est sûr que cette visite du pape François en Terre Sainte elle va porter de grands fruits. On ne mesure pas à quel point. Toute cette souffrance ne peut pas être veine.

Je suis persuadée que cette visite du pape François va faire se lever dans les camps qui s'opposent des hommes et des femmes de paix. Il va aider à une prise de conscience de l'urgence de la réconciliation par ceux qui vivent sur place, car le pape peut nous surprendre. Alors ce week-end il faut y aller à fond et faire passer le relais : la paix dépend de chacun de nous.

Sylvie

Légende qui accompagne la photo ci-dessus, publiée sur la page Facebook créée par les chrétiens arabes pour la visite du Pape
Regarde-les, bien … Sais-tu qui sont-t-ils? Ils sont des enfants de Jérusalem ! … Sais-tu ce qu'ils sont en train de dire ? Ils demandent de l'aide, voire le secours !!! …. Sais-tu pourquoi ils demandent le secours ? Ils le demandent parce que leur père vient visiter leur pays, et qu’ils n'ont pas le droit de le voir ! … Sais-tu à qui ils demandent de l'aide ? Ils la demandent à toi. Tu peux les aider, d’abord, par une petite prière, et ensuite tu les aideras aussi si tu répands cette photo le plus loin possible, et si tu fais pression sur ceux qui gouvernent et si, enfin, tu participes aux événements qui précèdent la visite (NDLR : du Pape) !! Unis ta voix à celle de ces petits enfants, afin qu’un cri soit poussé et que le monde entier sache que : « tout ce que je demande, c’est de pouvoir accueillir mon père » !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *