Archives du mot-clé vision

J’écris ton nom, Laïcité

http://www.decoration-guadeloupe.com/article-dessins-d-architecture-102167391.htmlRéécoutez la chronique sur Radio Notre-Dame, bon j’avais perdu mon texte, je pense que cela s’entend malgré tout. Passez 3′

Face à l’ampleur de la menace qui plane sur notre pays, notre gouvernement a dégainé une arme redoutable. Une arme à terroriser les djihadistes, à faire blêmir le calife, à faire trembler tous les jeunes tentés par un départ en Syrie. Je veux bien sûr parler de cette bombe nucléaire qu’est la Laïcité. La Laïcité, pour qui, c’est bien connu, tout le monde est prêt à donner sa vie.
La Laïcité, qui transcende les foules et les fait se lever par dizaines de milliers dans les rues, la Laïcité, idéal pour lequel on ne cesse d’écrire chansons et sonnets.
La Laïcité, qui seule ouvre une vision d’avenir pour laquelle chacun est capable de se sacrifier.
Combien de monuments érigés aux martyrs de la Laïcité, à ceux qui ont préféré verser leur sang pour elle plutôt que de vivre sous le joug de l’oppression religieuse !

La Laïcité, plus qu’une arme, se place au-dessus de tout. Il faut donc aller plus loin pour lui rendre la vénération qui lui est due. A une déesse ne voue-t-on pas un culte ? Les révolutionnaires avaient la Raison, pourquoi ne pas instituer des rites pour rendre hommage à la Laïcité ? Najat Vallaud Belkacem a décidé de lui consacrer une journée, non ! Madame la Ministre, n’ayez pas peur d’aller plus loin ! Ce sont des temples, des églises, des prières, des bougies, et des objets sacrés qu’il faut instaurer ! Rendons un culte laïc à celle qui illumine nos vies, qui nous donne envie de bouger et de changer de société !

[STOP !!!] Bon, vous l’avez compris, la laïcité ne me donne pas des étoiles dans les yeux, encore moins la chair de poule. Selon moi le problème vient du fait de confondre la fin et les moyens. La laïcité ne peut pas être une fin en soi. Non, ce n’est pas l’idéal qui fait rêver les Français, franchement ça se saurait. Et j’ai un scoop, je vais vous donner le nom de cet idéal pour lequel nous serions prêts à nous dépasser. Je vais vous le donner, quitte à en choquer certains. Cet idéal, c’est la France. Attention, pas celle qui commence en 1789, mais la France avec toute sa richesse, son histoire, ses combats, ses victoires, ses grands hommes et femmes, sa culture, sa cuisine, son art de vivre etc. Lorsque le gouvernement aura compris que c’est là qu’il doit investir, qu’il doit redonner le goût de la France, alors, j’espère qu’il comprendra que la laïcité n’est qu’un MOYEN pour vivre cet idéal.

Sylvie